Outre la cloueuse à air comprimé dans sa version en bande, la cloueuse dite à spirale est également très répandue aujourd’hui et donc très appréciée des utilisateurs respectifs et des utilisateurs de l’artisanat et de l’industrie.

La cloueuse à spirale est également disponible dans le commerce de détail et sur le marché du bâtiment ou, en cas de demande correspondante, bien sûr dans les zones numériques de l’Internet moderne, très souvent citées et donc célèbres, dans différents types de sous-variantes, qui peuvent ensuite être classées et attribuées selon le critère de différenciation éprouvé, à savoir la manière dont les types de clous du magazine ont été reliés entre eux et combinés à des bandes de magazine.

charpenteIl y a aussi la forme filaire qui consiste à relier les clous à des bandes de magazines, qui peuvent contenir et traiter, par exemple, le clou rond classique, le clou dit de feutre de toiture, les clous d’ardoise et enfin le clou double tête ou clou duplex.

La cloueuse pneumatique, en tant que cloueuse à bobine, a cependant aussi la forme de relier les clous dans le magasin, ce qu’on appelle une feuille, une seule feuille représentant une bande de chargement complète.

Cette forme de cloueuse à air comprimé est aujourd’hui généralement capable de traiter et de tirer les différents types de clous correspondants énumérés dans le texte suivant : le clou à tête ronde, le clou pour solive, le clou pour ancrage, le clou pour cloison sèche, le clou pour béton ou encore le clou classique en acier, qui doit avoir une forme dite et pour lui toujours aussi typique de pointe de clou balistique.

Enfin, la cloueuse pneumatique existe, dans la variante de forme et de produit, sous la forme d’une cloueuse dite à bobine, avec laquelle les types de clous du magasin de l’appareil ont été combinés et reliés aux bandes typiques du magasin uniquement au moyen de colle.

Ces versions de la cloueuse à air comprimé sont aujourd’hui généralement capables de traiter ou de tirer des clous à tête ronde et aussi des clous dits marathoniens.

Les différents modes de fonctionnement de la cloueuse pneumatique

marteauIl a également été fait référence à la circonstance importante au début de cet article et elle a donc été désactivée, selon laquelle la cloueuse pneumatique correspond en principe à la boîte à air du point de vue purement technique ou également du point de vue de la construction, puisque ici aussi les balles (dans le cas concret comme les clous) sont entraînées par de l’air comprimé à travers un canon.

Comme dans le cas de la boîte à air, il existe également deux modes de fonctionnement caractéristiques et clairement distincts à classer dans l’utilisation et l’application pratiques.

D’une part, la cloueuse pneumatique peut aspirer de l’air au moyen d’un ressort et d’un compresseur correspondant, puis le comprimer, ce qui est le plus courant dans la pratique. D’autre part, il y a la cloueuse à air, ainsi que le manchon à air, pour le remplissage avec des types de cartouches correspondants, qui peuvent chacune contenir une certaine et spécifique réserve de gaz comprimé.
Des formes spéciales de la cloueuse à air comprimé utilisent entre-temps également des techniques de fusion ou fonctionnent et agissent sur une base purement électrique (avec ou sans accumulateur), la désignation de cloueuse à air comprimé n’étant plus techniquement justifiée dans la dernière version mentionnée et spécifiée.